Abonnez-vous

Ulysse Lacoste
Arts, mathématiques et performance


Denise Demaret-Pranville

Mathématiques, art, poésie, travail artisanal des matériaux, cinématique, performance… L'œuvre d'Ulysse Lacoste englobe tout cela, et plus encore, brouille les frontières pour tendre vers une alchimie particulière qui permet de singulariser la démarche d'un artiste unique.


Son bac S en poche, Ulysse Lacoste hésite entre un cursus scientifique et une carrière artistique. Une prépa en arts appliqués lui permet d’intégrer l’école Olivier-de-Serres, où il découvre l’atelier de sculpture sur métal. Il y apprend à réaliser des objets métalliques, à créer des patrons pour ensuite les construire en 3D. Il s’initie à la chaudronnerie, qui est un travail de découpe en surfaces développables que l’on peut ensuite éventuellement déformer. La géométrie de base lui permet de créer des objets de forme conique ou cylindrique, puis l’allongement du métal fait apparaître de nouvelles courbes. Cette géométrie élémentaire est un outil qui lui permet de simplifier son travail et entraîne, d’après lui, une autre façon de penser. Sensible aux matériaux qu’il utilise, le métal est pour lui incontournable. Devant tous les grands monuments métalliques, le plus emblématique d’entre eux étant la tour Eiffel, il ressent une forte émotion liée à la masse de métal dans leurs structures. Comme il l’explique lui-même : « Le métal est pour moi très important, par sa matière, sa couleur et son histoire, chaque métal véhicule un imaginaire propre ; le bronze est chaleureux, noble et sensuel ; le laiton est associé aux objets scientifiques, c’est le ... Lire la suite gratuitement


références

Mathcurve, l'encyclopédie des formes mathématiques remarquables.