Abonnez-vous

Cédric Villani au sommet de son art


Hervé Lehning

Malgré un emploi du temps très chargé, le plus mathématicien de nos députés poursuit toujours quelques activités de vulgarisation...


 Onze heures de conférences : une leçon de maître

 

Villani

Le coffret « Un mathématicien aux Métallos » est dédié à Maryam Mirzakhani, décédée en 2017. Il contient quatre CD offrant onze heures de lecture, dont huit conférences de vulgarisation très bien mises en scène, plus un livret de trente-deux pages contenant un descriptif des conférences et deux bandes dessinées de Pénélope Bagieu, la première sur la mathématicienne Sofia Kovalevskaïa, la seconde sur le câble transatlantique, une grande aventure scientifique et technique du XIXe siècle.

Cédric Villani a voulu ses conférences accessibles au grand public, ce qui est parfaitement réussi. La mise en scène permet de ne pas s’arrêter sur les formules, parfois sophistiquées, qui apparaissent à l’écran. La variété des conférences étonne : Mathématique de la chauve-souris ; Des étoiles, des particules et de l’éternité ; La meilleure et la pire erreur de Poincaré ; L’art vivant de la mathématique ; Quand la Terre était trop jeune pour Darwin ; Des triangles, des gaz, des prix et des hommes ; Les prodigieux théorèmes de Monsieur Nash ; Pour faire naître une idée.

Ce coffret devrait figurer dans toutes les vidéothèques des lycées, pour des projections en classe.

 


références

« Un Mathématicien aux Métallos. » Cédric Villani, Arte Éditions, coffret de quatre CD (11 h) et un livret (32 pages), 2017, 39,99 euros.