Abonnez-vous

Les données,
nouvel Eldorado scientifique


Philippe Lacomme et Marina Vinot

On parle de Big Data dans l'industrie, dans les programmes universitaires, sur Internet. Partout ! Mais sait-on ce qui se cache derrière cette expression ? Une technologie révolutionnaire qui concerne tous les grands secteurs, de la finance aux sciences en passant par le transport.


Le Big Data est l’apparition de grands volumes de données, collectées essentiellement par des moyens technologiques récents (téléphones portables, capteurs…), que l’on va utiliser pour créer de l’information ou, plus précisément, de la connaissance.

Quatre éléments simultanés sont responsables de l’apparition du Big Data :

– l’apparition de l’Internet des objets, qui a considérablement augmenté la production de données « individuelles » déjà collectées via les réseaux sociaux ;

– la généralisation des outils nomades de type téléphone portable ;

– l’apparition de nouvelles architectures logicielles pour manipuler les données (on pense ici au Cloud, qui permet à une petite entreprise ou à un particulier de traiter des volumes de données sans disposer pour autant de l’infrastructure matérielle pour le faire) ;

– les révolutions technologiques permettant des connexions en Wifi, en 3G, en 4G… et utilisant de nouvelles générations de processeurs plus rapides et moins gourmands en énergie. 

 

 

Centre de données
de Facebook à Forest City,

North Carolina,
États-Unis. 

 

Lire la suite


références

- Data-intensive Applications, Challenges, Techniques and Technologies: A Survey On Big Data. C.L. Philip Chen, Chun-Yang Zhang, Information Sciences 275 (10), 2014.
- Les bases de données NoSQL et le Big Data. Philippe Lacomme, Sabeur Aridhi et Raksmey Phan, Ellipses, 2014.