Abonnez-vous

Les ambimorphies de Tango Tanguy


Martine Brilleaud

Découvrez ces fascinantes sculptures dont la forme ne se révèle que sous certains angles d'observation


L’artiste lyonnais Tango Tanguy est un sculpteur d’œuvres changeantes : anamorphoses, ombres portées, sculptures qui semblent composées de parties éparses mais qui forment un tout lorsqu’on les regarde sous un certain angle… Il utilise le terme d’ambimorphie pour définir certaines de ses créations. Suivant l’angle adopté par l’observateur, l’installation n’aura pas la même identité plastique, à l’image de la sculpture Absolue que l’on voit tantôt comme une oreille, tantôt comme une clé de sol et tantôt comme un assemblage de fils de fer sans signification. La prouesse est plus remarquable lorsque plusieurs techniques sont combinées, comme dans Reflet ou dans la très belle anamorphose en 3D intitulée… Anamorphose.
Les sculptures mouvantes ne s’apprécient vraiment que dans l’interaction directe avec le spectateur, qui fabrique lui-même l’illusion par son propre mouvement. Quelques-unes font partie de l’exposition Magimatique 2.0 à la Maison des mathématiques et de l’informatique de Lyon (Rhône) jusqu’au 30 juin prochain.