Abonnez-vous

Tout le monde sait, ou devrait savoir, que la quantité d’eau sur notre planète ne change pas : qu’elle se fasse pluie, nuage ou encore glacier, il s’agit toujours de cette irremplaçable molécule H2O, l’un des piliers de la vie sur Terre.


 
S’il y a toujours autant d’eau, doit-on tout de même en craindre la pénurie, que ce soit à cause de la pollution ou de la pression démographique en certaines régions du monde ? Jean de Kervasdoué et Henri Voron, spécialistes de ces sujets, offrent une perspective sans pitié sur les idées reçues : en réalité, nous ne sommes pas près de manquer d’eau potable. Que ce soit sur les nappes phréatiques ou les barrages, les discours alarmistes d’aujourd’hui ne résistent pas à l’examen.
Un livre précieux dont le contenu précis et argumenté montre la subtilité des enjeux (accès aux ressources), et qui pourrait servir de modèle pour calmer les ardeurs de tous ceux qui, sur divers sujets environnementaux, ne savent utiliser que le langage de la peur et de l’excès.  

 

 


références

Pour en finir avec les histoires d'eau. Jean de Kervasdoué et Henri Voron, Plon, 2012, 12,99 euros.