Abonnez-vous

Les trophées Tangente


à vous de jouer !

Gilles Cohen et Bertrand Hauchecorne

Comme chaque année, l'été est l'occasion d'un rapprochement entre mathématiques et littérature, mais aussi informatique et jeux, à l'occasion des trophées Tangente. En tant que lecteurs de Tangente, nous espérons que vous vous impliquerez en participant à ces évènements, en les faisant connaître et en votant...


Pour beaucoup, « littérature mathématique » sonne comme un oxymore. Vous avez compris, chers lecteurs, que l’équipe de Tangente s’oppose au contraire tout à fait à la dichotomie entre lettres et sciences. Les contenus de nos dossiers, de nos hors séries, abordent souvent des thèmes croisés, mais depuis une dizaine d’années, nous avons souhaité nous engager plus loin dans cette direction, notamment en décernant, sous l’égide du Club Tangente, avec le partenariat de l’APMEP et du site Culture Math, le prix Tangente du livre.

De plus en plus, des auteurs venus du sérail mathématique ou au contraire lui étant tout à fait étrangers au départ ont pris la plume pour produire des romans, des essais, des bandes dessinées, des pièces de théâtre, ayant un lien avec les maths mais relevant de l’écriture littéraire. Le regretté Denis Guedj en fut l’un des plus célèbres représentants avec son roman le Théorème du perroquet (Le Seuil, 1998).

Créé en 2009, le prix Tangente du livre a pour objectif de valoriser ce type d’ouvrages, qui s’avèrent nombreux, chaque année. Depuis lors, nous avons pu récompenser chaque fois, avec votre aide, un ouvrage de qualité qui, comme l’indique le règlement, « donne à un large public l’envie d’en savoir plus sur les mathématiques ». Ce n’est plus à démontrer, littérature et mathématiques peuvent faire bon ménage.


Votez pour le livre 2018

Le prix Tangente du livre est décerné en trois temps.

Première étape : un certain nombre de livres, parus durant les derniers dix-huit mois (entre le 1er janvier 2017 et le 30 juin 2018 pour le prix 2018), reçoivent de la rédaction, à l’occasion de la note de lecture parue dans Tangente, ses hors séries ou Tangente Éducation, le « label Tangente » qui leur permet de concourir pour ce prix. Cette année, douze livres ont ainsi été sélectionnés.

Deuxième étape : durant tout l’été, vous avez la main puisque vous pouvez voter pour l’un des douze ouvrages que nous vous proposons. Nul besoin pour ceci de les avoir tous lus, ni même d’être abonné à Tangente : les notes de lectures publiées dans nos colonnes, accessibles en ligne dans tangente-mag.com/les_ndl.php, vous aident à faire un choix. Par ailleurs, même si vous n’avez lu qu’un ou deux de ces livres et si l’un d’entre eux vous a plu, n’hésitez pas à lui donner votre voix. Les cinq ouvrages qui auront recueilli le plus de voix (les « nominés ») seront qualifiés pour la dernière étape.

Vous l’avez compris, votre vote est fondamental. En votant, vous donnez du poids à ce trophée devenu prestigieux et donc de l’importance à la littérature mathématique. Alors, votez et encouragez vos amis à en faire de même !

Troisième temps, un jury composé de cinq personnes dont le précédent vainqueur (Mickaël Launay pour le prix 2018) se réunit pour faire le choix entre cinq ouvrages que les internautes ont sélectionnés.


Une remise des prix ouverte au public

Mais il y a un quatrième temps, et c’est une innovation 2018 : la remise des prix sera ouverte au public ! Contrairement aux années précédentes où, pour des raisons de sécurité que vous comprendrez, seuls les invités étaient admis au Palais du Luxembourg où les trophées Tangente étaient décernés, nos lecteurs seront tous invités cette année à cet évènement, qui devrait se dérouler le dimanche 2 décembre au Musée des arts et métiers.

Les prix, qui seront comme d’habitude des œuvres d’art mathématique, seront remis aux lauréats des différents trophées : prix Tangente du livre, mais aussi les autres (voir en pages suivantes), le Prix du meilleur article, le prix Novelli et le prix Tangente des lycéens.

 

Vous pourrez de plus rencontrer les auteurs nominés, qui seront invités à faire des conférences et, si vous le souhaitez, à dédicacer votre exemplaire. (ci-contre : Mickaël Launay dédicace l’un de ses ouvrages à l’occasion des 30 ans de Tangente au Musée des arts et métiers.)

 

Les artistes concepteurs des œuvres offertes aux vainqueurs ont eux-mêmes été distingués les années précédentes lors d’un autre trophée, l’Osc’Art Tangente. Jérémie Brunet, le « fractaliste », est l’auteur du magnifique livre sur l’art fractal aux Éditions POLE ; Patrice Jenner, le « graveur d’équations », a été récemment mis en valeur lors d’expositions présentées en particulier à l’IHP ; Denise Demarest-Pranville, la photographe, a été deux fois gagnante de l’Osc’Art. Avec le duo Scowcza et Sellig Zed, ils seront invités à vous présenter leurs créations lors de la cérémonie des trophées.


Et si vous mettiez en valeur vos talents d’écriture ?

Apprécier le lien entre mathématiques et littérature, c’est lire, bien sûr, mais aussi écrire. Tangente vous donne l’occasion d’exploiter votre goût (et vos talents) de vulgarisateur au travers du Prix du meilleur article.

Ouvert à tous les amateurs qui veulent s’essayer à l’écriture sur un sujet de culture mathématique, ce prix se veut l’occasion de mettre en avant les nouveaux talents de l’écriture mathématique. Les lauréats auront, en effet, l’opportunité de voir leur texte publié dans Tangente. Pour certains, ce peut être le début d’une nouvelle collaboration régulière à Tangente, comme ce fut le cas pour Fabien Aoustin, vainqueur en 2014, que vous retrouvez régulièrement dans nos colonnes. Christian Laforest et Léo Gerville-Reache, les vainqueurs suivants, ont en outre eu l’opportunité de publier leurs premiers livres. Alors, pourquoi pas vous ? Le modèle : un article qui serait accepté dans Tangente. Un sujet culturel, un style « qui raconte » et surtout pas un cours, un ou plusieurs encadrés, des propositions d’illustrations… Pour s’inscrire, rendez-vous sur le site des trophées (www.tropheestangente.com).

Deux autres trophées, où interviennent des collégiens ou lycéens, seront remis. Il s’agit du prix Tangente des lycéens 2018, qui s’est déroulé durant l’année scolaire 2017–2018, et dont les résultats sont déjà connus.

Il s’agit aussi du prix Bernard-Novelli, qui distingue un jeune collégien ou lycéen créateur d’un jeu informatique lié aux mathématiques (voir encadré). Ce prix, pour lequel vous êtes invités à encourager des jeunes de votre entourage à participer à l’édition 2018, voit son règlement modifié pour l’an prochain, où il s’adaptera au calendrier scolaire.

Une initiative naturelle alors que la semaine des maths 2019 a pour thème le jeu mathématique !