Abonnez-vous

Congrès de Rio :


la géométrie algébrique à l'honneur

Stéphane Cordier et Bertrand Hauchecorne

La géométrie algébrique est liée aux thèmes de travail de trois des quatre médaillés Fields. Bien qu'absents des récompenses, les Français y ont tenu une place importante. Une déception cependant : Saint-Pétersbourg a été préférée à Paris pour la tenue du prochain Congrès ICM en 2022.


Le Congrès international des mathématiciens (ICM) s’est déroulé à Rio de Janeiro du 1er au 9 août. Cette grand-messe de la discipline se déroule tous les quatre ans. On y remet notamment les médailles Fields, souvent comparées (à tort) au prix Nobel (elles distinguent des mathématiciens de moins de 40 ans et sont décernées tous les quatre ans). C’est surtout l’occasion d’échanges entre plus de trois mille mathématiciens venus de tous les coins de la planète (cent quatorze nationalités étaient représentées).

Cette édition était la première dans l’hémisphère Sud… ce qui fait que le climat était plutôt frais et un peu humide. Vu l’été caniculaire en Europe, ce n’était pas forcément désagréable. En dehors de la distribution des prix prestigieux, il y avait également, et surtout, de nombreuses conférences, certaines étant « plénières », d’autres « invitées » en sessions parallèles. Et d’autres encore, plus courtes, en poster, ou « grand public », comme celle donnée par Étienne Ghys (sur la géométrie des flocons de neige, en portugais !) ou celle de Cédric Villani (sur la détermination de l’âge de la Terre), que vous pouvez retrouver sur la chaîne Youtube de ICM2018. Il y ... Lire la suite gratuitement