Abonnez-vous

Le constat est unanime : le calcul mental est fondamental dans l'enseignement des mathématiques et pour le futur citoyen. Quelles sont les raisons qui expliquent cette belle unanimité et quel état des lieux pour le calcul mental à l'école ? Faisons le point.


Les nombres et les opérations sont aux mathématiques ce que l’alphabet et la syntaxe sont à une langue : un lien intime qui nous relie au monde qui nous entoure. C’est la compréhension de nombreux phénomènes qui est en jeu : en physique, en biologie, en histoire, en géographie…
À l’origine, la construction du sens du nombre commence avec nos cinq sens et la manipulation pour progressivement se mentaliser puis s’abstraire. La relation est d’abord mentale et sans formalisme. La poursuivre et l’intensifier installe une aisance avec les nombres et les opérations. Cette agilité se traduit par une vivacité d’esprit qui diffuse bien au-delà des nombres et des mathématiques et se prolonge par de la confiance en soi, cette confiance indispensable pour avoir envie de prolonger la découverte de l’univers des mathématiques.
Où en sont les pratiques mentales dans l’enseignement du calcul ?

 

Le calcul mental en phase avec la technologie


Calculatrices, ordinateurs, smartphones et tablettes, c’est une véritable succession de mini-révolutions technologiques en quarante ans. Peuplées d’écrans, elles modifient notre perception du monde, donc des mathématiques, et nous posent des questions légitimes sur l’enseignement des nombres et du calcul. Que ... Lire la suite


références

Le calcul mental, entre sens et technique. Denis Butlen, Presses universitaires de Franche-Comté, 2007.