Abonnez-vous

Christian Lavigne


Un pionnier de la sculpture numérique

Denise Demaret-Pranville

L'œuvre du plasticien Christian Lavigne réalise une belle alchimie entre mathématiques, art, poésie et surtout sculpture numérique, dont il est un acteur incontournable. Il est en effet l'auteur de la première sculpture numérique française réalisée par fabrication additive.


 

Les sculptures numériques sont des objets 3D qui se retrouvent dans tous les domaines de la société, de l’industrie automobile à l’aéronautique, sans oublier le secteur médical. On s’intéresse ici plus particulièrement à ses applications dans le domaine des arts numériques. Si maintenant ces techniques de fabrication digitale commencent à se développer à un niveau industriel, les débuts se limitaient à l’espace confidentiel des laboratoires ou de petits ateliers. Comment s’est fait sentir ce besoin de sculpter à partir d’une « fabrication additive » ?

 

Fabrication soustractive, fabrication additive

Christian Lavigne est connu comme artiste multimédia. Après des études scientifiques, il se définit comme poète et se consacre à la création plastique. Il travaille d’abord en 2D, réalise des dessins abstraits à partir de réflexions sur la notion d’écriture, liée au dessin et à la poésie dans les cultures asiatiques. En 1984 il crée la notion de « graphènes », sortes de figures typographiques abstraites qui font penser au « vocabulaire des formes » de Vassily Kandinsky. Il l’affirme : « Mes créations plastiques ont toujours un sens poétique et une forme mathématique. » Il cherche alors un outil pratique qui lui permette de matérialiser ses créations et réaliser une synthèse art–poésie–mathématiques. Sa ... Lire la suite


références

• Le site d’Ars Mathematica : www.arsmathematica.org
• Le site de Christian Lavigne : http://christianlavigne.free.fr
• Fabrication additive, du prototype rapide à l’impression 3D. Claude Barlier et
Alain Bernard, Dunod, 2015.
• L’art fractal de Jérémie Brunet. POLE, 2014.