Abonnez-vous

Luca Pacioli, l'ami mathématicien de Léonard


Bertrand Hauchecorne

Luca Pacioli aura une grande importance dans la vie de Léonard de Vinci, qui se sert de ses connaissances mathématiques aussi bien pour la représentation des polyèdres que dans l'amélioration des techniques de représentation en perspective.


De la comptabilité à la perspective

                    Luca Pacioli (1447–1517), tableau de Jacopo di Barberino.

Luca Pacioli est un moine franciscain pétri de savoir mathématique. Après des études à Rome, où il rencontre Léon Alberti, il se rend à Venise. Pour subvenir à ses besoins, il devient le précepteur des trois fils d’un riche marchand ; c’est alors qu’il met au point un système de comptabilité qui fait de lui l’un des précurseurs de cette discipline. Bien que devenu moine en 1476, il sillonne l’Italie avant de s’installer à Milan en 1496. Il y rencontre Léonard de Vinci, qui comprend à son contact comment améliorer ses techniques picturales ou exercer la fonction d’ingénieur.Très influencé par l’œuvre de Léonard de Pise (dit Fibonacci, 1175–1250), Pacioli s’intéresse à l’arithmétique et à des résolutions d’équations. Il propose des simplifications d’écritures et encourage l’emploi des chiffres arabes, encore rarement utilisés à l’époque.

Son intérêt pour la géométrie lui vient de son maître, Piero della Francesca, qu’il surnommait « ... Lire la suite gratuitement