Abonnez-vous

La zététique ou l'art du doute


Henri Broch

Depuis quelques années, la zététique a fait son entrée dans les cursus scientifiques de certaines universités. Contrairement à ce que l'on pense souvent, la démarche va bien au-delà que la simple étude des phénomènes paranormaux…


Ci-dessus : Une statue « miraculeuse » préparée par Henri Broch.

 

Qu’est-ce que la zététique ?

« Zététique » vient du grec zêtêin, qui signifie « chercher ». Ce curieux vocable se trouve en fait dans tout bon dictionnaire français depuis de nombreuses années, voire des siècles. Ainsi dans le Larousse de 1876 peut-on lire : « Zététique : se dit des méthodes de recherches scientifiques : méthode zététique. » Pour Émile Littré, en 1872, la zététique est la « méthode dont on se sert pour pénétrer la raison des choses », quand cette entrée renvoie « qui cherche les raisons des choses » dans le Dictionnaire des arts et des sciences de Thomas Corneille de 1694.

 

Le doute comme un moyen, non comme une fin

Enseignée dès l’Antiquité, la zététique est donc basée sur le refus de toute affirmation dogmatique. Ce flambeau a été repris au début des années 1980 pour expliciter ce qu’est la démarche scientifique en élaborant, comme support motivant pour des étudiants, une approche scientifique des phénomènes « paranormaux » (voir FOCUS). ... Lire la suite gratuitement


références

 L'art du doute ou comment s'affranchir du prêt-à-penser. Henri Broch, Book-e-Book, 2008.
 Devenez sorciers, devenez savants. Georges Charpak et Henri Broch, Odile Jacob, 2002.
 De la méthode scientifique. Jean-Paul Krivine, Tangente 138, 2011.