Abonnez-vous

Réalité objective et réalité perçue


Jean-Christophe Novelli

Nous sommes tous sujets à différents biais, issus de nos sens, de notre expérience ou de messages, conscients ou inconscients, que l'on nous envoie.


Les biais, physiques ou psychologiques

Lorsque les autres ne font pas comme nous, ne votent pas comme nous, ne regardent que des séries idiotes (les nôtres sont si intéressantes !), nous les considérons, au mieux, comme des gens pas très malins, au pire comme de parfaits imbéciles. Il se trouve que nous sommes globalement tous pareils, eux et nous, que nous subissons tous des biais énormes, en particulier si cela nous concerne directement : nous sommes incapables de faire une introspection honnête.

 

Le problème commence avec nos sens. La vue, sens le plus utilisé, n’est pas aussi perfectionnée qu’on se l’imagine. Le nerf optique, qui relaie les informations des photorécepteurs jusqu’au cerveau, a, chez tous les vertébrés, la mauvaise idée d’aller jusqu’à la rétine, formant ainsi une zone aveugle. Ce trou est imperceptible dans la vie de tous les jours car notre cerveau « remplit les blancs », mais un petit test facile à réaliser nous le montre. Marquez sur une feuille de papier deux croix à l’horizontale espacées d’environ 8 cm, placez-vous environ à trois fois cette distance, fermez l’œil gauche et regardez (avec votre œil droit) la croix de ... Lire la suite


références

- Dossier « Mathématiques et psychologie ». Tangente 159, 2014.
- You Are Not So Smart. David McRaney, Oneworld Publications, 2012.