Abonnez-vous

Bourses Séphora-Berrebi : le palmarès 2019


Maxime de Ruelle

Les quatre bourses Séphora-Berrebi, dotées chacune de 2000 euros, récompensent des doctorantes ou post-doctorantes qui se sont distinguées par leurs travaux en mathématiques ou en informatique.


Les candidates, de toutes nationalités, doivent être inscrites dans une école doctorale, un laboratoire ou un institut de recherche de France ou d’Israël.

Les lauréates 2019 sont Barbarin Dembin (qui travaille sur la percolation, voir Tangente SUP 70–71, 2013) et Radhika Gupta (théorie géométrique des groupes) pour les mathématiques. Les doctorantes Jelena Mladenovic (qui s’intéresse aux interfaces cerveau–machine) et Gali Noti (théorie des jeux et apprentissage) ont été primées pour la mention informatique. La cérémonie de remise des prix a eu lieu à l’Institut Henri-Poincaré le 12 février dernier.

La première édition de ces bourses, en 2017, avait récompensé la mathématicienne Flaviana Iurlano (calcul des variations et équations aux dérivées partielles) et les informaticiennes Talya Eden, Li Liu et Daphna Rothschild.

L’association, dont l’objectif est d’encourager la participation active des jeunes femmes dans la recherche scientifique, a été créée en 2017 à la mémoire de Séphora Berrebi (1994 –2016), brillante étudiante passionnée de mathématiques et d’informatique qui a lutté pendant trois ans contre une tumeur cérébrale.