Abonnez-vous

Depuis 1945, la musique contemporaine « savante » s'est tant diversifiée qu'il devient impossible d'en dresser un panorama. Cependant, l'utilisation de la technologie et l'introduction d'une forme de hasard ou d'aléa dans la composition restent omniprésentes.


 

Dans le quadrivium médiéval, la musique suivait de peu l’arithmétique, et précédait la géométrie et l’astronomie. Aujourd’hui, le champ de la composition musicale peut confiner à bien d’autres domaines scientifiques ou technologiques ! L’expression « musique contemporaine » pourrait désigner toutes les musiques composées ou émises dans le temps présent. On labélise en fait les musiques « savantes » de création, diffusées dans des organismes spécifiques, à l’occasion de concerts ou de festivals spécialisés. En sont donc exclues les musiques populaires (variétés, pop…) et la plupart des musiques fonctionnelles (pour les ... Lire la suite


références

• Philosophie de la nouvelle musique. Theodor Adorno, Gallimard, 1979.
• Par volonté et par hasard. Pierre Boulez, Le Seuil, 1975.
• Introduction à la musique de douze sons. René Leibowitz, L'Arche, 1997.
• Brève histoire de la musique moderne, de Debussy à Boulez. Paul Griffiths, Fayard, 1992.
• Théories de la composition musicale au XXe siècle. Sous la direction de Nicolas Donin et Laurent Feneyrou, Symétrie, 2013.