Comment l'univers est devenu un objet physique


Marc Leconte

L'histoire de notre univers ne s'est pas constituée en un jour. Elle a mis des siècles à émerger et à s'imposer face à des controverses, à des modèles concurrents et à des incohérences apparentes. La mise en équation des phénomènes cosmologiques et les observations ont permis d'y voir plus clair.


Il a fallu observer le ciel dès que l’agriculture s’est développée : cette activité dépendait des saisons et en premier lieu de la hauteur du soleil dans le ciel à une heure donnée. Après la révolution néolithique et les débuts des premières civilisations, la Mésopotamie abritait déjà des astronomes qui étudiaient les mouvements des étoiles et des planètes et en faisaient des dieux. L’époque était propice aux interprétations religieuses et mystiques, ce qui avait pour conséquence que l’observation astronomique, déjà très avancée au temps des Babyloniens, pouvait également se confondre avec l’astrologie, qui prétendait lire l’avenir ou les caractères dans les positions des astres relativement aux figures mythologiques dessinées dans le ciel. La prégnance de ces mythes était si forte que les noms de ces figures (amas de la Vierge, constellation d’Orion…) ont encore une utilité de nos jours, tout en ayant perdu leur caractère symbolique. Mais effectuer une observation est une chose, l’expliquer en est une autre. C’est ce que firent les Grecs, qui élaborèrent les premières explications et interprétations des mouvements des objets célestes. Au Moyen Âge et dans les siècles suivants, les navigateurs utilisaient les positions des astres pour déterminer leur position.

Lire la suite


références

 La magie des invariants mathématiques. Bibliothèque Tangente 47, 2013.
 Les équations algébriques. Bibliothèque Tangente 22, 2012.
 Les nombres complexes. Bibliothèque Tangente 63, 2018.