Abonnez-vous

Décès de Michel Serres, philosophe amoureux des sciences


Hervé Lehning

Michel Serres, philosophe et académicien, est mort le 1er juin dernier à l'âge de 88 ans.


 Notre magazine saluait les incursions dans le monde des mathématiques de cet homme d’une grande culture et d’une immense sagesse ; ses chroniques « Le sens de l’info » s’y prêtaient parfois (voir Tangente 138, 2011, et 145, 2012). Un article lui sera consacré dans notre prochaine édition.

 

 

 

Michel Serres (1930–2019).

 

 

Michel Serres prépare d’abord l’École navale, qu’il intègre en 1949… pour en démissionner peu après. Après cette formation scientifique, il prépare le concours de l’École normale supérieure, qu’il intègre en 1952 en philosophie. Après l’agrégation, il retourne à la Marine pour son service militaire et participe même à l’opération de Suez !

Le choix de son sujet de thèse n’est pas banal non plus : « Le système de Leibniz et ses modèles mathématiques. » Il y parle de théorie des ensembles et de structures. Une vision très mathématique, finalement.