Les « Rocks » d'Arik Levy


Élisabeth Busser

« Je me suis plus intéressé aux possibilités de reflets que l'œuvre offrait qu'à l'œuvre elle-même : chacune offre des visions impossibles sans son intermédiaire. »


Designer, sculpteur, photographe, cinéaste et scénographe, Arik Levy (www.ariklevy.fr) est tout cela à la fois. Cet artiste, né à Tel Aviv en 1963 et résidant à Paris, fasciné par la science, élabore des formes aux contours très géométriques. « Ce qui m’intéresse, c’est la géométrie non parfaite, l’anomalie, la dynamique de la forme » affirme-t-il ainsi.

Sa géométrie préférée semble être celle des polyèdres, qu’il décline sous diverses formes : sculptures de toutes tailles, luminaires… Isolées ou regroupées en ce qu’il appelle des « rocks », ces formes hors normes ne manquent pas d’attirer le regard. Elles offrent une vision à la fois extra-terrestre, par leurs contours audacieux, et humaine, parce qu’elles rappellent des tracés géométriques connus, évoquant (de façon peu académique) nos cours de mathématiques.