Abonnez-vous

Maths et cinéma

Le cinéma a été rendu possible grâce à l'obstination de grands précurseurs visionnaires conjuguée aux progrès technologiques.
Comment réaliser un trucage ou une illusion sur grand écran ?
Comment suggérer une courbe, évoquer une forme, rendre visible le mouvement et la troisième dimension ?

Les pionniers - les frères Lumière, Méliès... - eurent recours à des artifices théâtraux. Aujourd'hui, on fait appel aux mathématiques ! Le morphing et l'imagerie fractale se taillent la part du lion dans une industrie qui fait de plus en plus souvent appel à la géométrie, à la topologie et à l'algorithmique. Apprentis graphistes et créateurs d'effets spéciaux en devenir, à vos maths !

LES ARTICLES

Le monde des mathématiques est parfois représenté, avec plus ou moins de bonheur, dans le cinéma. On y trouve pêle-mêle de simples éléments scénaristiques, des biopics, l'évocation réaliste ou fantasmée d'un univers mathématique, sans oublier la fiction scientifique théorisée par Denis Guedj.


Georges Méliès est souvent présenté comme le créateur du spectacle cinématographique, alors que les frères Lumière sont les inventeurs du cinématographe. En fait, Méliès était féru de technique. Il a su résoudre des problèmes qui se mettent aisément sous une forme mathématique.


Les fractales au cinéma

Simon Lavallée
À l'origine de l'imagerie de synthèse sur grand écran se trouve… la géométrie fractale. C'est en effet l'étude de formes autosimilaires que l'on trouve dans la nature qui a donné naissance aux premières images de synthèse… générant ainsi toute une industrie au service du divertissement !


Effets spéciaux

Fabrice Neyret
La synthèse d'images (parfois appelée « la 3D ») permet de créer dans l'ordinateur des mondes fictifs, ultra-réalistes ou de style cartoon selon l'envie des graphistes, des réalisateurs, des artistes… Mais comment fait-on pour créer un monde ? Avec des mathématiques !


Représenter le mouvement d'un objet, comme un ballon, dans un film : cela devient aujourd'hui une réalité pour tous grâce aux nouveaux outils technologiques ! Exemple emprunté à une célèbre scène du septième art avec l'aide d'une calculatrice graphique...