Abonnez-vous


Vulgariser à la britannique

Élisabeth Busser


La chasse aux trésors mathématiques

Ian Stewart
Flammarion
2010

Acheter ce livre



Ian Stewart, mathématicien anglais professeur à l’Université de Warwick, est bien connu pour ses nombreux ouvrages de vulgarisation, et pour ses chroniques mathématiques dans Scientific American reprises par Pour la Science. Après le succès de Mon cabinet de curiosités mathématiques (Flammarion, 2009 ; voir Tangente 132, page 29), il semblerait que son musée regorge encore de raretés. Il nous lance donc dans sa Chasse aux trésors mathématiques, « arrangement aléatoire » de sujets divers allant du plus farfelu comme le « paradoxe du chat beurré », « quelle est la surface d’un œuf d’autruche ? », « le bruit du mathématicien qui se noie », « pourquoi ne pas additionner les fractions comme on les multiplie ? » au plus sérieux : « qui a inventé le signe égale ? », « le problème de Collatz–Syracuse–Ulam », « les fractions égyptiennes », « le théorème de Green–Tao ». L’ouvrage peut se lire dans le désordre, mais sous cet apparent désordre se cache, comme toujours chez Ian Stewart, une classification raisonnable en fonction des thèmes chers à l’auteur : casse-tête avec solution, thèmes plus scolaires, mais aussi applications étranges ou inattendues des mathématiques et sujets historiques. Un ouvrage éclectique et charmant, à emporter dans le métro comme à la plage, traité avec tout le sérieux que nous connaissons à Ian Stewart.



Les dernères notes de lecture