Abonnez-vous


Réconcilier la Terre entière avec les maths

Élisabeth Busser


Alex au pays des chiffres

Alex Bellos
Robert Laffont
2011

Acheter ce livre



 Un énième livre sur les nombres ? Oui, mais quel livre ! Son auteur, Alex Bellos, de formation mathématique (cela se voit !) et philosophique (cela ne passe pas non plus inaperçu…) a été journaliste, auteur d’un livre sur le football brésilien, biographe de Pelé…

Touche à tout à qui tout réussit, Alex Bellos veut à tout prix dans cet ouvrage réconcilier la Terre entière, y compris les « non-matheux », avec les mathématiques… et il y parvient. Son entreprise prend vite la tournure d’un conte où, au détour de chaque phrase, on rencontre quelqu’un qui nous parle doucement de mathématiques.
Tout au long des onze chapitres, les personnages passent, faisant chaque fois référence à un pan des mathématiques.
Ici c’est par exemple un linguiste qui nous raconte cette langue où il n’existe aucun terme pour désigner les nombres au-delà de cinq, là, c’est un « matheux devenu businessman à succès » en dirigeant un journal spécialisé dans les casse-têtes numériques, ailleurs, c’est ce « Phiguy », le « Mec Phi », qui a bâti ses affaires sur le nombre d’or.
C’est ainsi, au fil d’anecdotes riches et variées qu’on explore, toujours avec ravissement, « le pays des chiffres, [qui est] un endroit remarquable dont [l’auteur] recommande vivement la visite ». On y passe successivement par les pré-mathématiques des Munduruku, les systèmes de comptage un peu partout dans le monde, Pythagore puis la géométrie des origamis, les opérations dans toutes les numérations, l’« arithmétique rapide », la magie des « tours » sur les nombres, les jeux mathématiques (évidemment !), les suites numériques, le nombre d’or et tout son folklore, les jeux de hasard, les particularités du triangle de Pascal et le… crochet hyperbolique.
Pas de quoi s’ennuyer, mais le pire, c’est que non seulement tout le monde peut comprendre les allusions aux « vraies » mathématiques dont ce livre est bourré et qu’il traite avec brio et humour, mais que même les initiés y trouveront matière à réflexion.
Qui a dit que les mathématiques étaient ennuyeuses et ardues ?



Les dernères notes de lecture