Abonnez-vous


Remettre le calcul au coeoeur des maths

Edouard Thomas



Les métamorphoses du calcul

Gilles Dowek
Le Pommier
2011

Acheter ce livre



 À l’origine était le calcul : dans toutes les cultures, les mathématiques lui réservent, à leurs débuts, une place prépondérante (utilisation de méthodes quasi algorithmiques en Chine ou en Mésopotamie pour résoudre des problèmes pratiques, algorithme d’Euclide en Grèce…). L’apport fondamental des Grecs est d’introduire des raisonnements sur des quantités infinies (comme l’ensemble des nombres premiers). Dès lors, le raisonnement et la construction d’une démonstration prendront peu à peu l’ascendant sur le calcul, évolution qui culminera au début du XXe siècle avec l’introduction de méthodes axiomatiques au moment d’une vaste réflexion sur les fondements mêmes des mathématiques. On a effectivement imaginé pouvoir construire toute démonstration sur des règles de déduction, à partir d’axiomes (cf. le programme de Hilbert).

Pourtant, depuis les années 1970, nous vivons une véritable révolution, qui vise à rendre au calcul sa place au sein des mathématiques. Les travaux de Church et le développement de l’informatique n’y sont pas étrangers. Il semblerait désormais qu’une démonstration mathématique ne se construise pas seulement à partir d’axiomes et de règles de déduction, mais également à partir de règles de calcul, dans le cadre le plus vaste qui soit (à savoir la logique des prédicats).
Cette réédition est bienvenue car elle permet d’étayer plus solidement, à l’aide de récents développements, la thèse de l’auteur, Gilles Dowek, qui est l’un des plus éminents spécialistes de ces questions.



Les dernères notes de lecture