Abonnez-vous


Sibel, le prof et le génie

Edouard Thomas



Un grain de sable dans le cours de maths

Stéphane Favre-Bulle
Ellipses
2012

Acheter ce livre



 L’auteur nous avait enchantés avec l’extraordinaire Thalès, Pythagore, Euclide, Archimède (2004), vision toute personnelle et sensible de quatre figures des mathématiques grecques. Il avait récidivé en 2008 avec Grand-Mère et son nombre. Il est aujourd’hui de retour avec un roman graphique autrement plus ambitieux qui est à tous points de vue, n’ayons pas peur des mots, un chef-d’oeuvre. Un bel équilibre a été trouvé entre textes, dessins, couleurs et contenus mathématiques.

Nous sommes dans un collège « sensible » du sud-est de la France, et nous suivons Sibel, une élève de quatrième qui s’ennuie ferme en cours de maths. En rentrant chez elle un soir, elle trouve une lampe magique, de laquelle sort un génie. Mais pas n’importe quel génie : il s’agit d’un génie des maths qui a de l’humour !
Il va initier Sibel aux puissances, aux polyèdres, aux fractions et autres propriétés du triangle.
Nous suivons également (et toujours avec humour) le prof de maths désabusé de Sibel, alter ego de l’auteur. Les rencontres parents-profs surréalistes, le métier d’enseignant dans l’opinion publique, les directives absurdes d’une hiérarchie déconnectée, les problèmes de discipline, l’agressivité permanente, les copies à corriger, l’absence de travail des élèves : à travers différentes tranches de vie, il nous livre le témoignage sans concession d’un enseignant de terrain. Les raisons d’être optimistes sont peu nombreuses. Pourtant, la lampe magique est bien la preuve que des pépites se trouvent dans nos banlieues et ne demandent qu’à être découvertes.



Les dernères notes de lecture