Abonnez-vous


Apprivoiser le chaos

Edouard Thomas



La théorie du chaos (Livre audio)

E Ghys
De vive voix
2011

 S’il est en France un immense vulgarisateur, c’est bien Étienne Ghys (de l’École normale supérieure de Lyon et de l’Académie des sciences). Chacune de ses interventions est un événement, et la sortie de ce CD audio

confirme le talent d’orateur et de pédagogue de ce spécialiste de Poincaré et des systèmes dynamiques. Et c’est justement de cela qu’il est question ici : du déterminisme et de ce que le public connaît (très mal en général) sous le nom de « théorie du chaos ». En dix courts chapitres (Galilée, Newton et le déterminisme ; Poincaré et l’approche qualitative ; Le taureau d’Hadamard ; Lorenz et la météorologie…), Étienne Ghys nous conte une quête historique : peut-on prévoir l’avenir ? De Laplace et son « intelligence infinie » à Lorenz et son « effet papillon », on suit avec bonheur l’évolution de cette question éminemment mathématique. Les nombreuses citations des textes originaux permettent de saisir pleinement la pensée des différents acteurs. L’auditeur comprendra enfin que, vu sous l’angle des statistiques et de la théorie ergodique, l’effet papillon (selon lequel le battement d’ailes d’un papillon peut engendrer un ouragan à l’autre bout du monde) est un phénomène positif qui permet de fonder une science, et donc une connaissance sur le monde qui nous entoure. Il comprendra également que, en sciences comme ailleurs, il faut parfois des décennies, voire des siècles,
pour qu’une idée soit comprise, acceptée et approfondie.
L’exemple récurrent est celui de la prédiction du temps à long terme : s’il n’est pas possible de déterminer précisément le temps qu’il fera à Nancy dans cent onze ans, deux mois, trois jours et quatre heures, il se pourrait cependant que l’on puisse connaître sur cette période le nombre moyen de fois où un phénomène météorologique se sera produit dans la ville natale de Poincaré (température moyenne inférieure à – 15°C, quelque événement climatique, précipitations inhabituelles…). Ce qui est bien plus intéressant ! À ce jour, ces questions font l’objet de conjectures précises (cf. le programme de recherche du Brésilien Jacob Palis), comme l’explique si bien l’académicien conteur, optimiste sur les chances de succès des chercheurs. Il est cependant regrettable que le format de 60 mn n’ait pas permis d’inclure un chapitre sur le problème de la stabilité du système solaire (problème des n corps, théorie Kolmogorov–Arnold–Moser, travaux de Laskar...). Ce qui n’ôte rien au caractère indispensable (surtout à ce prix !) de ce disque compact, à mettre entre toutes les mains.



Les dernères notes de lecture