Abonnez-vous


Poincaré vu par sa soeur cadette

M. Criton



Vingt ans de ma vie, simple vérité : La jeunesse d'Henri Poincaré racontée par sa soeur

Aline Boutroux
Hermann
2012

 Aline Boutroux (1856–1919) était la soeur cadette d’Henri Poincaré.

Dans ce texte, qui était resté inédit jusqu’à cette édition réalisée par Laurent Rollet, elle raconte sa jeunesse et celle de son frère, jusqu’à la veille de son mariage avec le philosophe Émile Boutroux (1845–1921). Ce récit, très agréable à lire, nous plonge dans l’entourage familial et amical de la famille d’Henri à Nancy. On y découvre la personnalité du jeune Poincaré, sa précocité intellectuelle et son caractère introverti. Les liens affectifs entre le frère et la soeur sont très forts et Henri est un modèle pour Aline, qui aspire à autre chose, intellectuellement parlant, que le sort traditionnellement réservé aux femmes à cette époque. Elle relate en détail dans ces pages le parcours scolaire de son frère, les concours qu’il a passés (notamment ceux de l’entrée à l’École polytechnique, qu’il intègre en 1873, et de l’École normale supérieure). La guerre de 1870 et l’occupation de Nancy par l’armée allemande jusqu’en 1873 prennent une importance particulière.
Il existe très peu de biographies de Poincaré, et celles-ci sont peu bavardes sur l’homme Poincaré, c’est pourquoi le texte d’Aline Boutroux est d’un grand intérêt, car il nous décrit le côté intime de la vie d’Henri Poincaré, au moins dans ses années de jeunesse.



Les dernères notes de lecture