Abonnez-vous


Une brève mais plaisante histoire des maths

Élisabeth Busser



Une brève histoire des maths

David Berlinski
Tallandier
2012

 « Des hommes des cavernes aux torses velus couverts de fourrures nauséabondes taillaient le nom des nombres sur le manche de leur hache tandis que la graisse de bison crépitait sur le feu de bois. » C’est dire qu’on ne s’ennuie pas avec l’histoire des mathématiques racontée par David Berlinski ! Le ton est donné et ce petit livre nous rappelle, avec force anecdotes vivantes, que « comme le langage, les mathématiques sont le patrimoine de la race humaine ». S’il prend parfois quelques libertés, non pas avec l’histoire, mais avec la façon de la raconter, l’auteur retrace de manière rapide mais originale une saga de notre science favorite de la Préhistoire à nos jours. Le fil conducteur qui nous sort de l’ordinaire est, plus que celui de la chronologie, celui des notions mathématiques.

D’abord le nombre, avec l’incontournable Pythagore, puis la démonstration, avec Euclide, la géométrie analytique, avec Apollonius et Archimède mais surtout Descartes, l’analyse, avec Newton et Leibniz, les nombres complexes et Euler, la géométrie non euclidienne, de Gauss à Lobatchevski, les groupes avec Évariste Galois, l’incomplétude, avec la  réflexion de Hilbert et le doute jeté par Gödel. En seulement 192 pages, c’est bref mais plaisant et cela donne envie d’en savoir plus en parcourant cette fois des ouvrages d’approfondissement.



Les dernères notes de lecture