Abonnez-vous


Mise en oeuvre de la cryptographie : les dernières avancées

Edouard Thomas


Cryptographie : principes et mises en oeuvre

Pierre Barthélemy, Robert Rolland et Pascal Véron
Lavoisier
2005

Il est difficile, même pour un amateur très éclairé, de trouver un ouvrage bien écrit qui permette de faire le point sur les dernières avancées en matière de cryptographie. La nouvelle édition de Cryptographie est une telle référence pour qui a un niveau de maîtrise de mathématiques. Pour la cryptographie à clé publique comme à clé secrète, de nombreux développements théoriques récents sont présentés, les résultats sont souvent démontrés. Des annexes présentent les bases nécessaires pour suivre les développements, mais il vaut mieux être déjà familier avec l’arithmétique, l’algorithmique et la théorie de la complexité. Les références bibliographiques, nombreuses, ont été actualisées depuis l’édition de 2005. Le point fort de l’ouvrage est l’attention portée aux aspects pratiques : implémentation et mise en oeuvre, protocoles, normes et standards, et surtout sécurité des transmissions, sous tous ses aspects.

La signature en aveugle, le vote électronique, l’authentification, le respect de l’anonymat, l’élaboration et la délivrance de certificats sont devenus des problématiques sociétales à la frontière des mathématiques, de l’algorithmique, de l’informatique et de la technologie. Pourtant, bien qu’elles soient amenées à se développer à grande échelle, elles sont rarement soulignées dans les ouvrages. Une place importante leur est réservée ici. Enfin, les auteurs nous alertent longuement sur les nouvelles technologies (puces RFID,Wi-Fi, forums de discussion en ligne, messagerie électronique, réseaux GSM, téléphones portables et smartphones, assistants personnels, cartes à puce, réseaux sociaux, sans parler des clés USB…), qui présentent un niveau de sécurité et de confidentialité des échanges au mieux insuffisant, au pire inexistant.



Les dernères notes de lecture