Abonnez-vous


Et si on supprimait les chiffres ?

Édouard Thomas



Le jour où les chiffres ont disparu

O DUTAILLIS
Albin Michel
2012

Le scénariste et auteur de théâtre Olivier Dutaillis a romancé l’une de ses créations, dans laquelle l’héroïne, Anna, musicienne atteinte de « mathématopathie aiguë », échafaude un plan pour éradiquer les chiffres de nos vies. Données économiques incompréhensibles, statistiques en berne, bilans financiers catastrophiques : les chiffres ne semblent en effet exister que pour annoncer de terribles nouvelles. Mais que serait un monde sans numéros de sécurité sociale, sans tous ces nombres binaires qui défilent dans nos ordinateurs ?

Le point de départ est un souvenir cuisant qui revient à la mémoire d’Anna : sa prof de maths lui rend une copie sur laquelle figure le commentaire « Justifie à elle seule l’invention du zéro ». Alors, petit à petit, patiemment, Anna va élaborer un plan en vingt-sept points visant à supprimer les chiffres, et notamment le zéro. Le développement de la pathologie et la maturation de son plan sont remarquablement bien traités. Mais on aurait aimé que l’auteur nous déroule les vingt-sept étapes de ce plan et nous décrive en profondeur sa vision de ce que serait un monde sujet à une gigantesque panne informatique, un monde dans lequel les peuples se rebelleraient contre la dictature des chiffres en allant jusqu’à arracher les plaques minéralogiques des voitures ! Le jour précisément où les chiffres ont disparu n’occupe que quelques pages à la toute fin de l’ouvrage, c’est bien dommage…




Les dernères notes de lecture