Abonnez-vous


Maths, humour, jeu, BD et plus encore

Michel Criton



Les maths qui tuent

K POSKITT & R DAVIS
Le pommier
2011

Voici un livre absolument atypique qui vulgarise des grands thèmes mathématiques pour des enfants et des adolescents en utilisant principalement le dessin et la bande dessinée (dus à Rob Davis). L’auteur, Kjartan Poskitt, est animateur d’émissions télévisées de vulgarisation scientifique destinées aux enfants en Grande-Bretagne. Il propose ici des problèmes très sérieux comme celui de la trisection de l’angle ou de la répartition des nombres premiers, mais également des questions beaucoup plus ludiques comme le découpage d’un ruban de Möbius, le jeu de morpion en quatre dimensions ou les « règles de Solomon Golomb ».

Le livre est manifestement réalisé pour s’adresser aux jeunes, mais les « grands enfants » que sont les lecteurs de Tangente y prendront certainement aussi plaisir, même si le style un peu fouillis de la présentation peut agacer quelquefois. On passe en effet par des fonds de pages de toutes les couleurs, et on regrettera une certaine opposition entre « anciens » et « modernes ». Les styles des dessins et des bandes dessinées, tous dus au même dessinateur, sont très variés et donnent l’impression de prime abord qu’une armée d’illustrateurs est intervenue, n’étaient les deux personnages royaux qui, de page en page, donnent une unité à l’ensemble en visitant l’immeuble des « maths qui tuent ». On apprécie cependant l’humour qui émaille les pages : les explications un peu techniques sont par exemple présentées dans des encadrés intitulés « Zone des cerveaux en surchauffe »… Ce livre ne se lira pas de la première page à la dernière, mais on pourra y picorer un peu au hasard de thème en thème. À l’heure où les scientifiques se demandent comment donner envie aux jeunes de faire des sciences et en particulier des mathématiques, voici une réponse très concrète.



Les dernères notes de lecture