Abonnez-vous


Classes prépas : « Trois années de bonheur »

Kylie Ravera


1962 - 1968 Six ans pour grandir

P URVOY
Patrice Urvoy
2014

Ce récit autobiographique couvre trois époques de la vie de l’auteur – trois ans passés dans une classe prépa du prestigieux lycée Louis-Le-Grand, suivis de deux ans à l’École polytechnique et d’un an au service de la Marine nationale. C’est en lisant le Théorème de Kropst (Emmanuel Arnaud, Métaillié, voir Tangente 147 page 40) que Patrice Urvoy a eu l’idée de raconter sa propre expérience de la prépa, au cœur des années soixante. « Trois années de bonheur » précise-t-il en sous-titre, qui ont confirmé chez lui le goût d’apprendre et l’amour des mathématiques. L’auteur met l’accent sur les relations de camaraderie tissées dans l’antichambre des Grandes Écoles. Il distille également quelques conseils de « bonne hygiène » qui restent largement applicables de nos jours. Et condamne au passage l’ineptie de certains dogmes, comme la séparation des « scientifiques » et des « littéraires » en deux camps que tout opposerait, ou encore l’« incapacité naturelle » des filles à exceller en maths…

Ce livre se lit avec curiosité, comme le témoignage d’une époque, le récit d’un apprentissage qui a permis à un homme de poser les fondations d’une vie que l’on devine bien remplie.

 

 

 



Les dernères notes de lecture