Abonnez-vous


Matou matheux

Alain Zalmanski


La mathématique du chat

D JUSTENS & P GELUCK
Delagrave
2008

Acheter ce livre



 Daniel Justens, mathématicien bruxellois, fête à sa manière le 25e anniversaire de la naissance du célèbre Chat du dessinateur Geluck. Dans une anthologie composée par ses soins, il analyse et décrypte tous les théorèmes, aphorismes et paradoxes énoncés par le félidé, avec le sérieux teinté d’humour et l’économie de moyens qui le caractérisent. Il nous fait constater qu’au-delà de jeux sur les mots et avec l’aide de l’image, Geluck – pardon le Chat – trace un panorama complet des mathématiques classiques ou contemporaines. Avec au passage une critique amusée de certains abus médiatico-scientifiques et de ses propres angoisses métaphysiques.

Du plus simple au plus complexe, tout y passe avec la plus grande pertinence (et impertinence) : opérations élémentaires, numération, grandeurs absolues ou relatives, géométrie euclidienne ou projective, symétrie, mais aussi paradoxes logiques, syllogismes, tautologies, statistique, probabilités, analyse et simulation mathématique, théorie des ensembles…

On l’aura compris, le Chat est un véritable mathématicien, mais un mathématicien pédagogue qui utilise à merveille les mots et les images pour parvenir à ses fins, sachant habilement manier l’autodérision comme lorsqu’il nous livre sans rire devant son gâteau d’anniversaire : « Si tu divises ton âge par 4 et que tu multiplies le double du résultat par 2, tu sauras combien de bougies tu dois mettre sur ton gâteau d’anniversaire. »

Le décryptage de ces bulles apparemment anodines nous fait (re)découvrir des BD déjà pleines de charme et qu’on se réjouira de relire sous un jour nouveau. Daniel Justens espère d’ailleurs que l’on pourra enfin répondre aux élèves qui se demandent à quoi servent les mathématiques : à comprendre les albums du Chat !

Un vrai bonheur à déguster, même et surtout pour les non-matheux ou ceux qui n’y ont vu que du feu (ou presque) en première lecture desdits albums.



Les dernères notes de lecture