Abonnez-vous


La saga littéraire et scientifique de l'été

Édouard Thomas



La tentation de la pseudo-réciproque

Kylie Ravera
Kylie Ravera
2007

Acheter ce livre



 Kylie Ravera, qui écrit les nouvelles de Tangente SUP, est l’auteure d’une suite de sept polars humoristico-scientifiques qui méritent le détour, « La tentation de la pseudoréciproque ». Les éléments de culture, tant littéraires que scientifiques (nouvelles technologies en tête), sont omniprésents dans ces romans, qui témoignent tous d’une documentation sérieuse et d’un gros travail d’investigation. Chacun des ouvrages, très denses, aborde un point précis de culture scientifique, par exemple la stéganographie (tome I), la chimie analytique (tome III), la théorie des jeux (tome IV), les réseaux (tome VI), ou encore la cryptographie (tomes I et VII). La mise en place du contexte, l’originalité des intrigues et le déroulement des enquêtes (particulièrement travaillé dans le premier tome) sont remarquables. En outre, la saga dans son ensemble peut être vue comme un gigantesque méta-puzzle dont chaque ouvrage livre parcimonieusement les pièces.
Le héros se somme Pete Agor (sic.). Son chat, Perlipopette, lit l’avenir dans les croquettes (allergiques aux poils de chat s’abstenir !). La jeune détective, surdouée en maths, est Éléanore Marolex. Mais ne vous y trompez pas : les intrigues sont parfois sordides. On suit Pete de ses débuts en classes préparatoires jusqu’à la fin de ses études d’ingénieur ; on le voit mûrir et s’interroger sur le monde qui l’entoure et sur certaines grandes questions de société (l’invasion des nouvelles technologies, la mondialisation, la puissance des multinationales, le pouvoir de l’argent, la manipulation des médias et de l’opinion, la corruption…). Hélas, l’auteure n’a toujours pas trouvé d’éditeur ; ses ouvrages (d’excellente qualité sous leur forme papier) ne sont disponibles que via le site lulu.com, un service d’impression à la demande (pour 15,90 € plus frais de livraison, ou alors en PDF, pour 2,99 €). Voir www.kylieravera.fr .



Les dernères notes de lecture