Abonnez-vous


Les maths d'hier : vertus, morale et économie

Édouard Thomas



Le calcul et la vie

COLLECTIF
ACL Kangourou
2002

Acheter ce livre



L’association du Musée de l’école de la cité de Carcassonne (dans l’Aude) édite une série de brochures qui constituent un témoignage de la vie scolaire au siècle denier. Le Calcul et la Vie intéressera tous ceux, enseignants ou non, qui s’interrogent sur ce que pouvait être l’enseignement des mathématiques à l’école primaire entre 1870 et 1914. Des énoncés de problèmes d’arithmétique ont été rassemblés (les sources sont citées), accompagnés à chaque fois d’une illustration d’époque. Ces problèmes choisis de proportionnalité, de prise en main des opérations élémentaires ou de conversion illustrent l’im- portance accordée à la morale et à la vertu dans l’éducation des écoliers. Le futur citoyen se devait en effet de pourvoir aux besoins de sa famille, d’être économe, de prévoir ses récoltes, d’ensemencer son champ en conséquence et de bien choisir ses produits. On y parle donc peu de robinets qui fuient et de vaches qui regardent passer des trains. Une place importante est consacrée aux questions financières et au coût de la vie (quelques lecteurs se remémoreront avec nostalgie les anciens francs...). On pense alors au combat que mène aujourd’hui Stella Baruk contre la prédominance des questions d’économie dans les énoncés de mathématiques ( « Combien ça coûte ? Combien on y gagne ? Combien peut-on économiser ? » ). Si les spécialistes de la pédagogie se rebellent contre la transmission de l’idée que le calcul ne doive servir qu’à compter de l’argent, le livret Le Calcul et la Vie prouve que cette aberration ne date pas d’hier...



Les dernères notes de lecture