Pour réfléchir sur les mathématiques

Maxime de Ruelle



Un café avec Archimède

Stefan Buijsman
Vuibert
2020
272 pages
21.9 €

Acheter ce livre



Ce livre traduit du néerlandais a trouvé un titre attractif dans sa version française mais, si le nom d’Archimède apparaît bien dans le texte, n’imaginez pas une scène surréaliste où l’auteur (ou vous, lecteurs) prendrait une tasse de café avec le grand mathématicien grec sur une terrasse de la ville de Syracuse assiégée par les Romains. Visiblement, le but du titre n’est que d’attirer l’acheteur. On retrouve cette démarche dans la quatrième de couverture, où l’auteur est qualifié de « mathématicien prodige », ce qu’il n’est manifestement pas et ne prétend pas être. Son ouvrage est à classer dans votre bibliothèque à côté de l’Éloge des mathématiques d’Alain Badiou (Flammarion, 2015) car il s’agit d’un livre de philosophe sur les mathématiques.

Il est dommage qu’un éditeur trompe à ce point ses lecteurs, car ce livre ne mérite pas cela. Son originalité n’est pas dans les sujets classiques comme le théorème de Pythagore ou les ponts de Königsberg, même si un accent intéressant est mis sur les statistiques. Son intérêt réside dans certaines questions philosophiques : une civilisation sans mathématiques est-elle une civilisation sans villes, comme c’est le cas dans la pratique avec les peuples sans mathématiques actuels (tous en Amazonie) ? Ainsi, ce livre intéressera les lecteurs attirés par les réflexions sur les mathématiques sans vouloir pour autant entrer dans le moindre détail technique autre que la différence entre les deux affirmations « 1 +1 = 2 » et « 1 + 1 = 3 ». 



Les dernères notes de lecture