Abonnez-vous

♦♦♦ Solenn et Nelson

Michel Criton

 

Les prénoms Solenn, d’origine bretonne, et Nelson, d’origine britannique, sont anagrammes l’un de l’autre. Cette particularité est mise en valeur par le taquin présenté par la figure ci-dessous.

Ce taquin, dont la réalisation mécanique est possible mais demande certainement une certaine dose d’ingéniosité, se compose des six lettres de « Solenn ». Un mécanisme (astucieux !) permet de faire pivoter de 180° un groupe quelconque de quatre lettres successives autour de son centre. Non seulement l’ordre des quatre lettres est inversé, mais en plus les lettres sont retournées à l’issue du mouvement (voir la figure).

La deuxième figure nous montre la disposition et l’orientation des lettres après le premier mouvement (pivotement des lettres centrales O, L, E et N).

La troisième figure nous montre la disposition et l’orientation des lettres après le deuxième mouvement (pivotement des quatre dernières lettres E, L, O et N).

Saurez-vous trouver la suite des pivotements qui permet de passer de « SOLENN » à « NELSON », les lettres de « NELSON » devant être toutes à l’endroit en fin de partie ?

 

Ce casse-tête comporte une solution en huit coups.

 

 

SOURCES

Pour le plaisir de se casser la tête !, Louis Thépault, Dunod, 2003