Abonnez-vous

Ludwig Boltzmann


Aux origines de la mécanique statistique

Marc Leconte

Ludwig Boltzmann est l'un des scientifiques les plus importants du XIXe siècle. Avec son interprétation de l'entropie, il a initié les travaux de Max Planck et d'Albert Einstein sur la théorie statistique du rayonnement, sur l'hypothèse des quanta et des photons.


Ludwig Boltzmann est à l’université de Vienne l’élève de Josef Stefan. Il devient son assistant en 1867 après un doctorat en… philosophie. Ces années passées dans la capitale autrichienne dans un climat de recherche intense, malgré l’insuffisance des moyens matériels, le marquent profondément. Il y fait en particulier la connaissance du physicien et chimiste Johann Joseph Loschmidt, pour lequel, malgré les controverses ultérieures, il conservera respect et estime.

En ce milieu du XIXe siècle, deux conceptions de la physique s’opposent. Une grande majorité de physiciens défendent une description phénoménologique de la mécanique ; on les appelle les énergétistes. Ils ont connu de grands succès, comme la théprie de Fourier (voir article "Joseph Fourier, Initiateur de la physique mathématique"), dans laquelle la chaleur est considérée et modélisée comme un fluide.

Au sommet de la tombe de Boltzmann est gravée la formule qui porte son nom.

La théorie cinétique des gaz

Boltzmann fait partie de la seconde catégorie, à l’époque moins nombreuse, les atomistes. Il ne cessera ... Lire la suite