Abonnez-vous


Alan Turing, une vie sacrifiée

É. Thomas


Symphonie des nombres premiers (éditions 2011)

Marcus Du Sautoy
Heloïse d'Ormesson
2011

Acheter ce livre



 Ce livre est lauréat du premier Prix Tangente des lycéens.

L’auteur n’est certes pas mathématicien, ni historien des sciences. Il a pourtant eu à coeur de se plonger dans la vie du génial Alan Turing, mathématicien britannique qui a contribué à briser le code utilisé par les Allemands durant la Seconde Guerre Mondiale. Plus précisément, il s’est intéressé, de manière quelque peu romancée, à l’homme derrière le mathématicien : curieux de tout, sportif accompli, caractériel, excentrique, homosexuel, incompris, Alan Turing était tout cela. S’il était visionnaire en mathématiques ou en biologie, il avait surtout plusieurs décennies d’avance sur la société de son temps. On comprend qu’il ait fasciné, voire inspiré Steve Jobs, et ce n’est pas le moindre intérêt de la Pomme d’Alan Turing que d’approfondir ce point. Le portrait psychologique fouillé livré par Philippe Langenieux-Villard complète utilement une longue série d’ouvrages ou de films récents, visant très justement à réhabiliter l’un des plus brillants scientifiques du XXe siècle. Turing a en effet été condamné pour ses mœurs libres, et, selon la légende, aurait préféré mordre une pomme trempée dans le cyanure plutôt que de subir les ravages que la castration chimique occasionnait sur son corps et son esprit.



Les dernères notes de lecture