Des prix participent à développer le goût des mathématiques et distinguer des démarches didactiques originales. Un prix vient aussi d'être créé en hommage à un mathématicien tchadien "éliminé" politiquement.

Pour les jeunes : le prix André-Parent

André Parent était professeur à l'Athénée royal de Mouscron en Belgique. Avec son épouse, Annette, il a toujours défendu l'idée d'enseigner les mathématiques autrement (voir Tangente 92, pages 2 et 3). C'est avec des méthodes toujours renouvelées qu'il a su atteindre son but grâce à des approches ludiques, un éclairage culturel mais surtout des qualités humaines appréciées de tous. Suite à son décès prématuré en 2003, le Comité International des Jeux Mathématiques (CIJM) a voulu honorer sa mémoire en décernant chaque année, lors du Salon de la culture et des jeux mathématiques qu'il organise, un prix portant son nom. L'objectif est de promouvoir auprès des jeunes l'intérêt pour la culture mathématiques et plus largement scientifique. Ce prix récompense depuis 2004 un groupe de lycéens ou de collégiens ayant conçu une animation de vulgarisation mathématique à destination du grand public. Le thème doit être un sujet scientifique dans lequel les mathématiques tiennent une place primordiale. L'originalité du travail est un critère important dans la décision du jury. Il a été décerné en 2015 à l'atelier mathématique du lycée François-Arago de Perpignan pour un travail dénommé « les triangles-carrés ». 

 

Prix Ibni-Oumar-Mahamat-Saleh

Lire la suite gratuitement