Mémoire d'une jeune matheuse

Alice Ernoult



La racine carrée de l'été

Harriet Reuter
Pocket
2016
336 pages
17.9 €

La Racine carrée de l'été est le journal de Gottie, jeune femme de 17 ans, perçue au lycée comme « génie des maths/intello/chelou » alors que chez elle elle serait plutôt « la fille normale d'une maison habitée par Dumbledore, Peter Pan et Axl Rose ».
Cet été-là, Gottie va revoir Jason, l’ami de son grand frère avec qui elle est sortie l’été d’avant. Elle va aussi retrouver Thomas, le voisin de son enfance, son ami de toujours, son premier amour, qu’elle n’a pas vu depuis cinq ans. Elle va se rapprocher de Sof, l’amie dont elle s’est éloignée dans l’année. C’est le premier été que Gottie traverse sans Grey, son grand-père décédé presque un an plus tôt. Gottie semble pouvoir échapper au présent en se réfugiant, le temps de la période estivale, dans les méandres de l’espace-temps.

La physique et les mathématiques tiennent une place centrale dans ce roman, le premier de Harriet Reuter Hapgood. Elles sont un peu comme une poétique, une philosophie, auxquelles la narratrice se raccroche pour traverser cet été si particulier. L’imagination de Gottie joue avec les équations, comme celles de ses proches jouent avec la peinture, la cuisine ou la musique. À partir de 15 ans.



Les dernères notes de lecture