Bien-être animal


L'évaluation multicritères

Raphaëlle Botreau et Isabelle Veissier

Le respect du bien-être des animaux est devenu une préoccupation citoyenne majeure. Pressentant que des labels verraient le jour, un groupe de chercheurs s'est formé dans les années 2000 pour proposer à la Commission européenne d'élaborer des protocoles d'évaluation du bien-être des animaux : c'est le projet Welfare Quality®.

Avant que le Covid-19 se répande, il ne se passait pas une journée sans que la question du bien-être animal soit abordée dans les médias : conditions d’abattage inacceptables, pratiques telles que le sacrifice des poussins mâles à la naissance ou la castration sans antidouleur, densités trop importantes des animaux dans certains bâtiments d’élevage…

Le bien-être est un sujet complexe. Il est composé de multiples facettes : l’absence de stress, la bonne santé physique, le confort, la possibilité d’avoir des expériences positives comme les interactions sociales… Aussi, vérifier que le bien-être est respecté doit se faire en tenant compte de toutes ces facettes.

 

Douze critères de bien-être

Les chercheurs en bien-être animal ont élaboré une liste de douze critères à atteindre pour respecter le bien-être. Des indicateurs ont été mis au point pour chacun de ces critères. Ainsi, on vérifie qu’un animal est exempt de maladies par un examen clinique, on observe ses interactions avec les autres membres de son groupe pour évaluer la cohésion du groupe, etc.

 

Indicateurs, critères et principes de bien-être animal
tels que définis dans Welfare Quality® pour les vaches laitières. 
Les douze critères et les quatre principes sont communs à tous les animaux
d’élevage. Les ... Lire la suite


références

• Évaluation multicritère appliquée au bien-être des animaux en ferme ou à l'abattoir : difficultés et solutions du projet Welfare Quality®. Isabelle Veissier, Raphaëlle Botreau et Patrice Perny, INRA, 2010, disponible en ligne.