Abonnez-vous


Bienvenue au tautogramme

Alain Zalmanski



Petits propos pessimistes pour plaisanter presque partout.

Jacques Perry-Salkow et Frédéric Schmitter,
Des Équateurs
2014

Les auteurs sont des habitués des contraintes oulipiennes dures, de la stéganographie (art de faire passer inaperçu un message au sein d’un autre message) au palindrome (texte qui se lit de la même façon de droite à gauche ou de gauche à droite). Ils s’attaquent cette fois au tautogramme (texte dont tous les mots commencent par la même lettre). Parmi les cent tautogrammes définitionnels proposés : « Zombies : zonards zigouillés zigzagants. »
Les auteurs nous entrainent, avec un humour non dépourvu d’humeur, dans cent vingt pages d’un jeu littéraire d’un grand potentiel… pour peu que l’on ait leur talent ! Peine perdue (pensée politico- philosophique) : pourquoi plaire puisque pareil privilège passe ? Pourquoi proliférer, produire, posséder plus, puisque partout pleuvront pierrailles, projectiles pyroclastiques ? Pourquoi persévérer ? Perdu pour perdu, picolons plutôt !



Les dernères notes de lecture