Abonnez-vous


Un roman qui ose (bien) parler des maths

Élisabeth Busser


A la lumière de ce que nous savons

Zia Haider Rahman
Bourgeois
2016

Acheter ce livre



Dans ce premier roman, l’auteur, Zia Haider Rahman, met en scène deux personnages, un banquier d’affaires, le narrateur, et son ami Zafar dans une longue conversation toute en digressions sur « des questions très simples ». C’est dans ces questions très simples que se rencontrent l’histoire, la littérature, et aussi… les mathématiques dont, pour Zafar, « la dimension essentielle est toujours le trajet, pas la destination, la preuve du théorème, non pas la simple exposition ». « Je pense que dans le trajet, dit l’auteur, Zafar trouva un chez soi en mathématiques, un sentiment d’appartenance. »

 

Pourquoi ne parle-t-on pas plus souvent ainsi des mathématiques, plutôt que répéter comme un mantra « Oh, moi, les maths, je n’y ai jamais rien compris ! » ?

 

 



Les dernères notes de lecture