Abonnez-vous


Crimes à Oxford : une enquête mathématique

Fabien Aoustin



Mathématique du crime

Guillermo Martinez
Robert Laffont
2017

Oxford, son calme, sa sérénité, son cadre feutré… Tout irait bien pour le narrateur de cet incontournable roman, venu d’Argentine pour parachever ses études en mathématiques dans l’une des plus prestigieuses universités au monde. Mais son séjour prend un autre tournant le jour où il retrouve sa logeuse assassinée dans son fauteuil, devant son plateau de Scrabble. Cette dernière est une amie de l’éminent professeur Arthur Seldom, véritable personnage du roman, souvent cynique et tout aussi hautain qu’attachant, présent sur les lieux du crime au même moment. Ce dernier vient de recevoir une lettre énigmatique, un texte mathématique écrit en lettres de sang. Qui se cache derrière tout cela ? Quel est ce tueur en série qui rôde dans les allées de la vénérable cité britannique ? L’enquête est confiée à l’inspecteur Peterson mais Seldom et le jeune doctorant argentin ne vont pas se tourner les pouces. Ce thriller mêlant enquête policière et discussions animées sur la logique, les travaux de Kurt Gödel et Ludwig Wittgenstein, la démonstration du dernier théorème de Fermat, ou les sectes pythagoriciennes ne manquera pas de tenir le lecteur en haleine jusqu’au dénouement final. Le réalisateur Álex de la Iglesia ne s’y est d’ailleurs pas trompé en adaptant ce polar sous le titre Crimes à Oxford (2008, voir Tangente 123) avec l’excellent John Hurt dans le rôle du professeur Seldom. 

 

 



Les dernères notes de lecture