Remettre l’astrolabe au cœur des maths

Antoine Houlou-Garcia



Deux traités byzantins de construction de l’astrolabe

Nicéphore Grégoras et Isaac Argyros
Les belles Lettres
2021
272 pages
59 €

Peu d’ouvrages en langue française traitent de l’astrolabe, un outil pourtant fondamental pour l’astronomie et la navigation mais aussi très intéressant pour les aspects géométriques de sa construction. Suite à l’édition en 2015 du plus ancien traité conservé sur l’astrolabe, celui de Jean Philopon (VIe siècle), Claude Jarry propose cette fois deux traités byzantins du XIVe siècle qui, à la différence de celui de Jean Philopon, ont des aspects mathématiques notables.

Après une introduction très intéressante sur l’histoire occidentale et orientale des travaux sur l’astrolabe sont présentés les deux petits traités de Nicéphore Grégoras et de son disciple Isaac Argyros. Il s’agit de véritables manuels géométriques permettant la construction pratique de l’outil : on y trouve des démonstrations (particulièrement dans le second traité) auxquelles le lecteur contemporain n’est guère habitué concernant l’équateur, les tropiques, les méridiens, le cercle du zodiaque, le tracé de l’araignée et des almicantarats (cercles dans le tympan d’un astrolabe permettant de déterminer l’heure solaire).

Cette édition critique bilingue grec-français présente une quinzaine de figures qui aident à la compréhension du texte et dont il faut reconnaître qu’elles sont fascinantes à regarder… et encore plus à construire !

 

 



Les dernères notes de lecture