Abonnez-vous

Tangente a 30 ans
30 façons de le soutenir


Gilles Cohen

Le magazine Tangente, qui va fêter ses 30 ans, est devenu une référence universelle, une composante incontournable du paysage de la culture mathématique. Pourtant, votre soutien est plus que jamais nécessaire à sa continuation.


Tangente célébrera ses noces de perles avec ses lecteurs au mois de novembre. Diverses manifestations se préparent, elles vous seront annoncées dans le numéro de septembre. Qui s’en serait douté, à la fin de l’année 1987, quand un groupe de passionnés s’est lancé dans l’édition d’un magazine culturel de mathématiques ?

 

L’histoire d’une aventure mathématique

Pour toute la communauté des amateurs, Tangente fait aujourd’hui partie du paysage. Pourtant, sa production considérable (6 numéros, 4 hors séries « kiosque », 4 ouvrages de la « Bibliothèque Tangente », auxquels s’ajoutent de nombreux magazines et livres autour des mathématiques et du jeu intelligent) n’est due qu’à un petit groupe très actif qui consacre un temps important à l’écriture des articles, à leur édition, à la gestion administrative, avec une contrepartie sans rapport avec les efforts fournis, si ce n’est le plaisir de participer à une aventure unique.

Un choix a été fait dès le début : ne dépendre que de ses lecteurs, pas de la volonté des institutions ou de la générosité d’un petit nombre ; d’où la décision d’éditer le magazine au travers d’une entreprise autonome et autofinancée. Une entreprise : un mot péjoratif pour certains, qui ignorent à quel point sa gestion est un sacerdoce. Les revenus, ramenés à l’heure de travail, sont bien inférieurs, pour les quelques salariés comme pour les auteurs, à ceux qui sont financés, dans le cadre de certaines associations ou institutions, par des décharges horaires, voire des détachements…

Mais qui dit indépendance dit aussi risques. Plusieurs périodes difficiles ont marqué l’histoire du magazine : le moment de sa mise en vente dans les kiosques, au début des années 2000 ; l’échec en 2006 d’Aventure Math, reconnu pourtant comme un des meilleurs manuels scolaires, et en 2009 du manuel numérique avant-gardiste, lancé trop tôt. Aujourd’hui, après dix ans d’équilibre, plusieurs facteurs se conjuguent et laissent entrevoir une nouvelle période délicate si rien n’est fait d’ici là.

Le principal est l’investissement important (et non encore rentable) fait vers la version numérique. Une version exceptionnelle unanimement appréciée, mise en ligne il y a maintenant un an. Le site, unique en son genre, permet de consulter les numéros mais aussi d’accéder à des compléments, des animations, des liens, des vidéos…

Un autre facteur est la diffusion calamiteuse des livres en librairie. Notre diffuseur ne parvient même plus à en placer 300 ! La baisse de la publicité est également très préoccupante. Merci à CASIO, le plus fidèle de nos annonceurs. Quelques autres nous suivent, mais à budgets moindres.

  

Les trente façons de montrer votre attachement

Bien sûr, nous avons engagé des initiatives pour réduire certaines dépenses, mais leurs effets ne seront pas pharaoniques, car la gestion est déjà extrêmement serrée. Dans un tel contexte, vous êtes, chers lecteurs, les mieux placés pour permettre au magazine de gommer les difficultés passagères qu’il risque de rencontrer. Vous êtes plus de 3 000 à être abonnés et plus de 3 000 à acheter tous les deux mois le magazine chez votre marchand de journaux. En comptant un peu plus de deux lecteurs en moyenne par numéro (d’après une enquête d’il y a quelques années qui ne prenait même pas en compte les bibliothèques), vous êtes donc plus de 15 000 à nous suivre régulièrement. Rendez-vous compte de cette puissance !

Les moyens d’intervenir sont nombreux, mais nous nous contenterons de vous donner trois grandes directions, expliquées dans les trois encadrés de cet article.

Nous comptons sur chacun de vous pour agir dans au moins l’une d’entre elles.