Abonnez-vous

Une nouvelle unité de surface : le terrain de football !


Bertrand Hauchecorne

Depuis quelques années, une nouvelle unité de mesure des surfaces fait son apparition. Voyons comment effectuer les conversions.


Au hasard de la presse, on peut lire, au sujet de la déforestation, que « l’Amazonie en est la principale victime avec la disparition de 42 510 000 000 m2 de couvert forestier par an, soit 1 350 m2 à chaque seconde, ce qui correspond à la surface d’un terrain de football toutes les sept secondes ». Ailleurs, on lit que « chaque jour en Suisse, une surface équivalant à huit terrains de football est construite ». Ou encore que tels terrains « représentent une superficie de 3,9 kilomètres carrés (environ cinq cents terrains de football) ».
Les conversions semblent très fantaisistes, mais qu’en est-il réellement ?
Les dimensions du lieu des prouesses de Mbappé et de ses collègues varient entre 90 et 120 m pour la longueur, et entre 45 et 90 m pour la largeur. Sans précision supplémentaire, cela fait une surface comprise entre 4 050 m2 et 10 800 m2. Une sacrée différence ! Les terrains des matchs internationaux doivent mesurer 105 m × 68 m, soit 7 020 m2.
Vous maîtrisez mal cette nouvelle unité ? Rassurez-vous, on trouve des convertisseurs sur Internet (par exemple convertworld.com/fr/superficie/km2.html )…