Un savant hors du commun


Bertrand Hauchecorne

Comment un mathématicien pur, formé à Cambridge, a-t-il cheminé jusqu'au Prix Nobel de physique à 89 ans ? C'est la belle histoire d'un savant hors du commun, qui a pris conscience que ses travaux en topologie pouvaient contribuer à éclaircir la connaissance des trous noirs.

Roger Penrose voit le jour à Colchester en 1931, ville moyenne de Grande-Bretagne située dans le comté de l’Essex, en Angleterre, à quatre-vingts kilomètres au nord-est de Londres. Sa mère exerce la médecine tandis que son père, Lionel, est un généticien reconnu dont les travaux ont éclairci les causes génétiques du retard mental. C’est pour présenter ses travaux qu’il se rend aux États-Unis en 1939, accompagné de sa famille. Sentant la guerre arriver, il préfère rester en Amérique du Nord ; c’est ainsi que le jeune Roger se trouve en classe à London… dans l’Ontario ! Là, sa passion pour les mathématiques se révèle, apparemment plus stimulée par son environnement familial que par l’enseignement qu’il reçoit.

 

Relativité générale, physique quantique et logique mathématique

À la fin des hostilités, la famille Penrose s’installe à Londres et Roger entame des études à l’University College School, dans la capitale. Malgré le souhait de son père de le voir suivre un cursus en biologie, il s’oriente vers les mathématiques et intègre le St John’s College à Cambridge. L’algèbre et la géométrie sont ses disciplines préférées. Alors qu’il est encore étudiant, il reprend des travaux du mathématicien américain Eliakim Hastings Moore (1862–1932) pour étendre aux matrices rectangulaires la notion ... Lire la suite