La dendrochronologie


les arbres à la rescousse

Mireille Schumacher

Comment était construit un port à l'époque romaine ? De quand date ce violon ? En quelle année a été élaborée l'infrastructure d'une mine ? Autant de questions auxquelles tentent de répondre les dendrochronologues par une datation précise d'objets, de structures ou de vestiges comportant du bois.


La dendrochronologie est une méthode de datation basée sur l’étude des cernes des arbres. Son nom provient des mots grecs dendron (« arbre »), chronos (« temps ») et logos (« étude »).

 
Ça pousse…

Lorsqu’un arbre pousse, il grandit en hauteur… et en largeur. C’est la croissance radiale qui retient l’attention des experts. Sous nos latitudes, les arbres produisent chaque année un cerne (ou anneau de croissance), qui se forme sous l’écorce. En examinant ces cernes au microscope, on remarque qu’ils sont constitués de cellules de différentes tailles. Dans la partie du tronc la plus proche de l’écorce, le cambium, ces cellules de bois sont vivantes et très importantes. C’est à travers elles que les éléments minéraux et l’eau sont transportés des racines jusqu’aux feuilles et aux aiguilles, un peu comme dans des pailles géantes. Au printemps, le cambium fabrique de grosses cellules à parois fines, pour se nourrir et se développer. De couleur claire, elles forment la partie du cerne appelée bois initial. Vers la fin de l’été, l’arbre ralentit sa croissance, les cellules de bois ... Lire la suite