Abonnez-vous

Les fruits du mont L'Abeur

Kylie Ravera




L'Institut Intergalactique est le temple de l'excellence où exerce le redouté professeur Phi. Kylie Ravera nous conte leurs aventures. Rencontre avec le Khalinou poilu, qui doit transporter un maximum de fruits du mont L'Abeur.

 À l’heure du petit déjeuner, le réfectoire de l’Institut Intergalactique retentit du bruit des cuillères qui raclent le fond des bols et de celui de bâillements à peine étouffés. Certains étudiants, parmi les plus angoissés, dévorent des yeux les notes de cours prises la veille tout en picorant machinalement la nourriture moins spirituelle qui s’empile sur leur plateau. D’autres font le vide, dans leur tête et dans leurs assiettes, pour préparer leur esprit et leur corps aux efforts à venir. Les derniers, plus sereins, profitent de ce moment pour socialiser avec leur prochain. 

« Bonjour ! Je peux m’asseoir ici ? » 
Alpha attend qu’une Epsilon troublée finisse par opiner du chef avant de poser son plateau en face du sien. La jeune fille l’intrigue. Discrète et timide, elle semble pourtant avoir la réponse à toutes les questions mathématiquement tordues du professeur Phi. Et être aussi la seule de ses élèves, malgré son apparence fragile, à ne pas être terrifiée par lui. Alpha esquisse un sourire. Il aimerait demander à Epsilon ce qui l’a amenée à s’inscrire à l’Institut. Quelle école elle espère intégrer à l’issue des concours, pour embrasser quel type de carrière. Quelle récompense elle attend après ces durs mois de labeur, à ingurgiter postulats et théorèmes, avant que leur avenir à tous ne se joue au détour d’une épreuve de mathémagiques. Et puis, aussi, si ça lui dirait, après les cours, d’aller manger une glace en sa compagnie.

Un marsupial gourmand

Mais à peine a-t-il ouvert la bouche qu’un Bêta surexcité se matérialise à ses côtés, venant agiter sous sonnez une boîte de céréales ornée d’un dessin de marsupial géant pourvu d’un abondant système pileux. 

« Hé, Alpha ! Tu as vu ça ? Les céréales Tombapic organisent un concours ! On peut gagner un week-end sur les monts vénusiens et dix kilos de céréales aux fruits du mont L’Abeur… Tiens, salut Epsilon.

 – Salut… 

– Le concours consiste en une énigme mathématique. Grâce au surentraînement du professeur Phi, on ne devrait en faire qu’une bouchée. Écoutez ça : “Un Khalinou poilu doit transporter dans sa poche ventrale un maximum de fruits du mont L’Abeur jusqu’à la plaine d’Amûr, mille kilomètres plus loin. Il doit convoyer un stock de trois mille fruits mais ne peut pas en glisser plus de mille dans sa poche. De plus, après avoir parcouru chaque kilomètre, il doit consommer un fruit pour reprendre des forces. Quel est le nombre maximum de fruits qu’il peut emmener jusqu’à destination ?” Alors, qu’en pensez-vous ? 

– J’en pense, soupire Alpha, qu’il est ridicule de confier à un marsupial gourmand la tâche de livrer des fruits qu’il mangera sans doute jusqu’au dernier pendant le trajet.

 – En l’occurrence, souligne Epsilon, il pourra tout de même en emmener cinq cent trente-trois à bon port. »  

Devant le regard interloqué de ses camarades, elle ajoute avec un clin d’oeil : « Si je gagne le weekend sur les monts vénusiens, je vous laisserai les fruits du mont L’Abeur, d’accord ? » 

Et vous, cher lecteur, sauriez-vous expliquer la stratégie permettant de parvenir à ce résultat ?

 

 

SOLUTION