Abonnez-vous

Une science essentiellement statistique

Le monde de l'économie est fluctuant, mouvant, parfois imprévisible. Il doit s'adapter en permanence à l'évolution de nos sociétés et au comportement des citoyens. Il n'y a donc rien de surprenant que méthodes statistiques, modèles probabilistes et outils de l'analyse stochastique y soient de plus en plus présents.
Les données sont confrontées à la réalité, à la matérialité des faits, mesurées à l'aide de sondages, d'expérimentations sur le terrain, de tests…
Ainsi, dans les plans de production et de gestion des entreprises, l'étude structurée des résultats passés débouche sur la construction élaborée de modèles prévisionnels minimisant les risques et optimisant la pérennité des activités.

LES ARTICLES

Les modèles économiques ne sont qu'une représentation simplifiée de la réalité. L'économétrie est un ensemble d'outils qui permettent d'estimer les paramètres de ces modèles et d'en tester la validité. Le souci, c'est que plus on veut coller à la réalité, plus le modèle sera complexe…


Les chaînes de Markov servent à modéliser les processus probabilistes sans mémoire. Elles peuvent être utilisées pour analyser et mettre au point des politiques de gestion de personnels dans les très grandes entreprises en modélisant les promotions internes.


Du petit boulanger à l'hypermarché, les commerçants sont soumis pour chaque produit mis en vente à des dilemmes. Quelle quantité mettre à disposition des clients ? Peu, au risque de manquer des ventes ou beaucoup, au risque de se retrouver avec des invendus ? Et, bien sûr, à quel prix ? Un modèle probabiliste peut les aider à décider.


En bref : La saga des indicateurs économiques 3

Gentiane Haesbroeck

Les travaux réalisés entre 1909 et 1914 par Corrado Gini ont pour objectif de calibrer la distribution des revenus d'une nation.



En bref : La saga des prix Nobel 3

Jacques Bair et Daniel Justens

Quand la collaboration mathématiques et économie se manifeste par l'obtention de prix Nobel...



En bref : Les boîtes à outils de l'économiste : probabilités

Daniel Justens

La collecte de données n'a de sens que si l'information est triée, classée et étudiée à des fins utiles. Certaines collectes sont relatives à des données numériques et peuvent être traitées statistiquement sans manipulation. Mais ce n'est pas toujours le cas.



En bref : Les boîtes à outils de l'économiste : calcul intégral

Bertrand Hauchecorne

Le concept d'intégral peut servir en économie, par exemple pour définir une espérance de coût (voir l'article "La gestion de stocks en univers aléatoire")



Les dernières publications POLE