Abonnez-vous

Le prix Tangente des lycéens


Martine Brilleaud et Fabien Aoustin

Pour cause de calendrier scolaire, le prix Tangente des lycéens se termine en juin. Découvrez le palmarès de l'édition 2018 ainsi que la sélection des dix ouvrages pour le prix 2019 qui commence dès la rentrée. Les inscriptions sont ouvertes !


Le palmarès 2018

Après avoir remporté le prix Tangente du livre en 2017, le Grand Roman des maths de Mickaël Launay (Flammarion, 2016) décroche le prix Tangente des lycéens 2018. Rappelons-en les modalités : durant l’année scolaire, une sélection de dix ouvrages de culture mathématique est proposée aux établissements participants. Les élèves (au moins dix par lycée) les lisent puis choisissent leur favori. Les résultats de toute la France sont synthétisés pour désigner le vainqueur.

Les seules contraintes pour les établissements participant sont d’organiser la lecture puis les votes en deux étapes : la première, en février, permet de dégager deux finalistes parmi lesquels les élèves vont choisir, lors de la deuxième étape, un vainqueur (en mai). 

Deux mentions ont également été attribuées à : 

 

 

Mathématiques du crime 

de Gillermo Martinez 

(Robert Laffont, 2008)

 

 

 

 et

la Formule préférée du professeur

de Yoko Ogawa (Acte Sud, 2008).

 

 

 

 

Rencontre avec François-Henri Désérable

 

Les modalités d’organisation du prix Tangente des lycéens, assez libres, se prêtent à une grande variété d’activités autour des maths et de la littérature : clubs de lecture, déjeuners littéraires, débats, rencontres avec les auteurs, intervention dans la presse locale, rédaction de critiques sont quelques-uns des évènements que les équipes enseignantes ont organisés.

C’est ainsi qu’au lycée Condorcet de Saint-Quentin (Aisne) François-Henri Désérable est venu évoquer la genèse de son roman Évariste (Gallimard, 2014). Les questions des élèves ont porté sur la vie d’Évariste Galois, que l’auteur a fait revivre en quelques phrases et quelques anecdotes poignantes, sur la façon dont ce thème lui est venu, lui qui n’a pas de formation scientifique à la base, ainsi que sur son parcours et son métier d’écrivain.

La rencontre a ensuite été complétée par une intervention de Norbert Verdier, historien des sciences, qui a apporté un regard mathématique sur les travaux de Galois, le « Rimbaud des maths ». L’intervention a eu le mérite de susciter l’envie d’en savoir plus, notamment pour ceux qui n’avaient pas encore lu le roman.

 

 

 

 

 

Norbert Verdier (à gauche) 
et
François-Henri Désérable.

 

 

 

 

Les inscriptions des lycées au prix 2019 sont ouvertes ! 

 

L’objectif du prix est d’abord d’introduire la culture mathématique dans les CDI. La diversité de la sélection donne à voir de multiples facettes des mathématiques. Cette action se veut une occasion pour les « littéraires » de découvrir les maths autrement et pour les « scientifiques » de goûter au plaisir de la lecture. 

Plus d’informations sur www.tropheestangente.com/PTL2019.php .

Les livres retenus pour le prix 2019 sont les suivants :

•  Je suis Sophie Germain.

  Anne Boyé et Christine Charretton, Éditions Jacques André, 2017.

•  Petite philosophie des mathématiques vagabondes.
  Luc de Brabandère, Eyrolles, 2011.

•  Voyage en géométrie.
  Jean-Louis Brahem, Le pommier, 2017.

•   Toute résistance serait futile.
  Jenny Colgan, Bragelonne, 2016.

•   La splendeur.
 Régine Detambel, Acte Sud, 2014.

La suite de Skolem (tome 1) (et tome 2)
  Jean-François Kierzkowski, Pirate(s), 2017.

•   La théorie des jeux en images.
 Ivan et Tuvana Pastine, EDP Science, 2018

•  Petites énigmes mathématiques et logiques.
 Ian Stewart, J’ai lu, 2016.

•  Les refus de Grigori Perelman.
 Philippe Zaouati, Pippa, 2017.

•   Fibonacci.
 Collectif, ACL-Éditions du Kangourou, 2016.